Cet été, j'ai pas mal lu et j'ai découvert deux écrivains que je ne connaissais mais que j'ai adoré !

Au VVF de Moliets il y avait une bibliothèque et je suis tombée sur le livre Juste avant le Bonheur d'Agnès Ledig.

IMG_1179

 

L'histoireCela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

Mon avis : Je ne sais pas si j'avais déjà pleuré en lisant un livre mais avec celui là, c'est ce qui est arrivé. Attendez ne fuyez pas ! Je suis hyper sensible donc j'ai la larme facile. J'ai été émue par les personnages, leurs parcours de vie et finalement cette leçon de vie où oui l'amour est plus fort que tout. L'auteur a vécu ce dont elle parle et on le sent bien. J'ai hâte de relire du Ledig, d'ailleurs je viens de commencer Pars avec lui.

Et sur les conseils d'une collègue, je me suis laissée tenter par Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès Martin-Lugand.

IMG_0031

L'histoire : Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

Mon avis : Déjà j'adore le titre du bouquin et je n'aurais jamais pensé qu'il faisait référence à un café littéraire. Un roman plein d'émotion qui évoque le long travail de deuil qu'une femme avant tout maman doit faire pour tenter de se reconstruire. Mais comment survivre à l'insurmontable ? Un exil en Irlande permettra t'il ce long chemin ? J'ai été embarqué dans les états d'âmes, la tristesse et la solitude de Diane mais aussi dans la folie de son meilleur ami. J'ai pleuré et j'ai ri ! Je l'ai presque lu d'une traite ! Et je voulais surtout connaître la suite !

Et la suite là voilà ! La vie est facile ne t'inquiète pas d'Agnès Martin-Lugand.

 IMG_2985

 

L'histoire : Depuis son retour d’Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux Gens heureux lisent et boivent du café, son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.

Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres.

Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

Mon avis : On retrouve tous les personnages de l'histoire. Diane fait ses choix, j'avais presque envie de la conseiller tellement je me sentais proche ! Bref, une belle suite !

Et du coup j'ai décidé de lire un autre bouquin du même auteur et j'ai choisi Entre mes mains le bonheur se faufile d'Agnès Martin-Lugand.

112282996

L'histoire : Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée. Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…

Mon avis : Je ne savais pas trop si l'histoire allait me plaire parce que la couture et moi ça fait deux mais finalement je me suis laissée embarquée entre les étoffes et les aiguilles ! ;-) Le portait d'Iris me donnait envie de la secouer pour la sortir de cette vie de m... Bref, même si j'ai été moins séduite que par "Les gens et sa suite" qui est plus dans l'émotion, j'ai quand même beaucoup aimé cette histoire.

Et vous, vous lisez quoi en ce moment ?